Retour sur la convention « IMAGINE l’Education de demain »

Sur proposition de Simon Holley, vice-président de l’UDI Jeunes en charge du projet, une convention sur l’Education a été organisée le Samedi 23 janvier.

Cette convention « IMAGINE » est la première d’une série que j’espère la plus longue possible : pour nos militants, qui furent nombreux à se déplacer, mais aussi pour la vitalité de notre parti, qui fut souvent victime, par le passé, d’un manque criant d’initiatives militantes.

L’organisation chapeautée par Simon Holley et Sarah Robin (secrétaire générale de l’UDI Jeunes) fut impeccable. Après avoir participé à un forum en ligne pour soumettre et débattre autour de propositions, un vote a été ouvert aux militants du pôle projet autour de 22 propositions phares qui ont été retenues par le Bureau National.

J’ai eu la tâche très honorable d’introduire la convention. J’ai donc décidé de présenter un diaporama  présentant  l’évolution d’une leçon sur le système nerveux en 1948, en 1989, en 2007 et en 2016. Ce bref exposé montrait une évolution flagrante dans les pratiques enseignantes, avec plus de réflexion, de situations concrètes mais moins de connaissances.

Après avoir rappelé la nécessité, pour développer la réflexion des élèves, de disposer de matériel pour faire des expériences ou des ateliers, les participants ont été invités à donner une estimation du montant à accorder par an et par élève afin d’acheter ou de renouveler le matériel pour les expériences.

J’ai alors questionné le public. Certaines estimations tombaient : 1000€ ? 500€ ? 600€ ?

Stupeur quand j’eus donné le chiffre en moyenne : 2€, par an et par élève. Le cadre était posé : les pratiques enseignantes ont évolué, mais la structure même des établissements scolaires est à faire évoluer.

Durant la suite de la convention, plusieurs intervenants ont pris la parole, et notamment Barbara Wachenheim, que j’avais invité, membre de la direction national du SNALC, le deuxième syndicat enseignant. C’était un grand plaisir de la voir, après de nombreuses discussions en ligne. Elle a ainsi pu présenter la proposition phare du syndicat : le Collège Modulaire, que j’avais déjà longuement étudié lors de la rédaction du dossier Education pour les JFD.

Les militants ont ensuite été invités à voter les 22 propositions. Certaines ont été amendée, tandis que d’autres ont été retoquées. Mais qu’importe, c’est ça la démocratie militante !

Une fois la convention terminée, Barbara Wachenheim m’a remis des fascicules présentant le Collège Modulaire, mais aussi une vaste réforme du lycée, à contre-pied de celle de Luc Chatel. J’ai proposé à un militant du MoDem, présent dans la salle, d’en prendre aussi. On a ensuite enchaîné avec les vœux d’Aurélien Sebton, président de l’UDI Jeunes puis de Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI. L’occasion de conclure dans les formes une convention réussie. Les militants étaient ravis, Barbara aussi. Ravi de voir que tout le travail accompli ne fut pas vain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *